Les poisons de la couronne, Maurice Druon

Publié le par Craklou





Les Rois maudits : le retour!
Lire en anglais dans le métro parisien, ok. Ca fait chic, déjà, et en plus ça dépayse! En revanche, quand on part à Londres, un roman français, ça s'impose. Surtout après la (superbe) expo Henri VIII à la British Library, aux relens quelques peu "tout le monde se lèvre pour le conflit ancestral anglo-français", et ben c'était plutôt chouette de se replonger dans les débuts du XIVe, parce que d'abord, à ce moment là, la reine et l'héritier d'Angleterre ils étaient bien contents de les trouver, ces perfides "Françoys" !
Mais je m'arrête là, je dois probablement passer pour une illuminée. L'histoire médiévale, ça rend fou...


""Tous maudits, jusqu'à la septième génération !" : telle est la funeste malédiction que le chef des templiers, depuis les flammes du bûcher, lance au visage de Philippe le Bel, roi de France. Nous sommes en 1314 et la prophétie va se réaliser : pendant plus d'un demi-siècle, les rois se succèdent sur le trône de France, mais n'y restent jamais bien longtemps. D'intrigues de palais en morts subites, de révolutions dynastiques en guerres meurtrières, c'est la valse des rois maudits..."

Encore une fois, le résumé de l'édition n'est pas des plus détaillés. Allez, je m'y colle! Tout commence avec le voyage, puis l'arrivée dans le royaume de celle qui va devenir la nouvelle reine de France.  Le récit tourne autour des intrigues menées par Mahaut d'Artois pour contrecarrer les plans de son neveu Robert, de la campagne royale contre les Flamands, de la question de l'héritier du trône, et des intrigues amoureuses du jeune Guccio.



Au troisième volume, je ne vais pas vous reservir mon laïus! Pour avoir mon avis complet sur la question, voir les tomes 1 et 2.
Les tomes se lisent de plus en plus vite, étonnament. Voici une impression que je n'avais pas eu lors de mes premières lectures. Cela vient peut etre du fait que l'édition que j'avais eu entre les mains était brochée, sur du papier épais, et donc plus volumineuse. Les tomes de l'édition de poche sont ridiculement petits... C'est un peu dommage, parce que ça découpe le fil du récit en trop petites tranches à mon goût...
Pour ce qui est de l'avancée de l'intrigue, ça n'est pas à mon sens le tome le plus palpitant. Déjà parce que Louis X, bon, il fait rire cinq minutes, mais rapidement, on s'en lasse... Les aventures de Guccio relancent un peu l'intrigue, mais en fin de tome.
Et puis j'attends avec impatience l'intervention de la famille royale anglaise. Si ma mémoire est bonne c'est pour le prochain! Chouette!

Publié dans Historical Novel me

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

zarline 10/07/2009 11:41

cette série me fait de l'oeil depuis un moment. je vais sûrement me laisser tentée à force.

Craklou 10/07/2009 11:57


Tu imagines bien que je ne peux que t'encourager dans cette voie :-)


Neph 07/07/2009 19:00

C'est toujours un plaisir, ces volumes. A part le dernier avec lequel je n'ai pas trop accroché. Mais sinon, on dit merci Maurice :)

Craklou 08/07/2009 09:21


Pour ça oui, merci Maurcie ;-) !