Le Montespan, Jean Teulé

Publié le par Craklou






Voici un auteur dont j'avais fort entendu parler. Sur vos blogs d'abord. Puis chez moi, chez mes amis etc. En règle générale, on aime ou on déteste, mais difficile de rester indifférent aux idées et au style du susnommé Teulé..
Mon ennui avec les romans historiques, c'est que j'ai beau les adorer, maintenant j'ai un peu trop tendance à essayer de me rappeler (vaguement) mes cours de prépa pour voir si tout colle. Qu'on se rassure, sauf moi et mes petites cellules grises peut être, toutes ces connaissances historiques si chèrement accumulées sont manifestement de plus en plus en train de se faire la malle (pour tout ce qui ne concerne pas les XIVe et XVe siècle, parce ce que ceux là, moi j'vous l'dit, ils me prennent bien la tête restent bien en tête pour le moment... Master 2, quand tu nous tiens!). Revenons à ce qui nous intéresse, Louis XIV, j'ai jamais été une grande fan, sauf la Fronde peut être (cela vient sans doute du fait que cette partie là je l'avais préparée en grande part l'été, sur la plage à Montpellier), alors du coup ça passe bien. Et puis tout le monde fait toujours un tel foin avec ce roi-soleil que le voir abordé comme ça, moi ça m'a bien fait rire (Mr. Bluche, si vous m'entendez, tout ceci est une blague, moi aussi j'ADORE Louis XIV, sisi, promis juré craché...).
Bon allez, je pense que le ton a dévoilé ce qui va suivre! C'était croooooo bieeeeen!


"Au temps du Roi-Soleil, avoir sa femme dans le lit du monarque était pour les nobles une source de privilèges inépuisables. le jour où Louis XIV jeta son dévolu sur Mme de Montespan, chacun, à Versailles, félicita le mari de sa bonne fortune. C'était mal connaître Louis-Henri de Pardailla, marquis de Montespan...
Gascon fiévreux et passionnément amoureux de son épouse, Louis-Henri prit très mal la chose. Dès qu'il eut connaissance de son infortune, il orna son carrosse de cornes gigantesques et entreprit de mener une guerre impitoyale contre l'homme qui profanait une union si parfaite. refusant les honneurs et les prébendes, indfférent aux menaces répétées, aux procès, en tous genres, emprisonnements, ruine ou tentatives d'assassinat, il poursuivit de sa haine l'homme le plus puissant de la planète pour tenter de récupérer sa femme...




Je ne sais pas à quel point tout cela est vrai, faux, romancé, exagéré etc. D'ailleurs, entre parenthèse cela m'a donné envie de me documenter sur la question, je tiendrai au courant ceux que ça intéresse de la "réalité historique de la chose". Prenons donc l'histoire comme elle vient, juste comme un bon roman. 
Le style est génial ; du genre auquel on accroche ou pas, et avec moi ça a marché à fond! Très direct, très concis, comme j'aime! L'intrigue est ce qu'elle est, c'est à dire basée sur plus ou moins de faits historiques, donc pas "originale" au sens propre du terme, quoiqu'il fallait quand même y penser, d'attaquer le règne de Louis XIV sous cet angle là... Je n'ai rien contre cette dame, notez bien, mais Juliette Benzoni à côté, ben, elle peut aller se rhabiller!
Les personnages sont par ailleurs très bien décrits, pas seulement ridicules, drôles ou je ne sais quoi. On entre tout à fait dans la narration. Même le côté tragique de la relation, pour ce qu'elle fit endurer à Louis-Henri (choupinet, d'ailleurs, non?), est vraiment bien travaillé, réaliste, crédible, sans être niais pour deux sous.
Et puis, bon, le principal, l'humour. Génial! Les réflexions fusent, les expressions suivent, et on se délecte! Je n'ai pas l'habitude de mettre ici des citations, parce que je ne trouve pas ça toujours très pertinent sorti du contexte, mais aujourd'hui j'ai envie, ça m'a tellement fait rire, vous comprenez, je suis généreuse, je partage (pour tous les andouilles malchanceux qui ne pourront ou ne voudront le lire en entier). 
- "Mlle Truc a beaucoup de suffisance, et beaucoup d'insuffisances à la fois"
- "ça fait quand même chier de devoir tout payer avec des pièces à l'effigie de la tête de l'amant de sa femme. Surtout qu'il est moche ce nain sale."
Bon, ça c'était juste l'apéro. Suit le plat principal : 

"Monsieur de Montespan, comment va Louis XIV?
A la cour d'Espagne, Louis-Henri se demande si le dauphin âgé de dix ans - le futur Charles II - a de l'humour, se fout de sa gueule, ou s'il est complètement con.
 (...)
L'opinion du gascon est faite. le futur Charles II n'a pas d'humour et ne se fout pas de sa gueule. Il est complètement con."


Voilà, je pense que ça pourrait servir à la fois de mise en bouche et de conclusion! Courrez-y vite!



ps 1 : j'ai entendu toutes sortes de critiques sur ces autres romans, je ne peux rien en dire, celui-ci étant mon premier.

ps 2 : rien de suffisamment significatif pour figurer dans le corps de la critique, mais pour les âmes trop sensibles, attention au style un peu cru parfois!

Publié dans Historical Novel me

Commenter cet article

dasola 20/08/2010 16:21


Bonjour, il paraît qu'un film (ou téléfilm) est en préparation, je l'attends avec curiosité. Bonne journée.


Craklou 03/09/2010 11:18



Ohoh, en effet, moi aussi du coup !!



Calliope 13/05/2010 15:57


Quand Teulé est passé à la TV faire la promo de ce livre, il a réussi à me donner envie de le lire; j'espère y arriver bientôt !


Craklou 14/05/2010 15:51



Il est vraiment sympa, et drôle!



Ys, de retour 09/08/2009 20:43

Je trouve que justement, il en fait trop dans "le style parfois cru" et que sa vulgarité est inutile. Je te conseille son dernier "Mangez-le si vous voulez. Si tu aimes le style concis et l'humour noir, tu seras servie !

Craklou 10/08/2009 20:43


Je suis d'accord avec le côté exagéré.
Une amie m'a passé le magasin des suicides avant de lire mangez le si vous voulez. 


meli_sc 01/08/2009 23:43

Bonsoir, j'ai également beaucoup aimé "Le Montespan" de Jean Teulé. J'ai adoré le style assez cru et au départ un peu "dégoutant"...

Craklou 01/08/2009 23:52



C'est tellement spécial, que je pense qu'on aime beaucoup, ou pas du tout!
Je pense en tester d'autres, pour voir si son style tiens le coup au delà d'un roman!
 



jennifer 29/07/2009 14:50

Ah ! Teulé, c'est un auteur que je conseille. Je peux t'en passer d'autres si tu veux :) J'ai dévoré Mangez-le si vous voulez !

Craklou 29/07/2009 15:42


Avec plaisir, j'ai d'ailleurs préparé une grosse pile des emprunts que je dois te rendre!!