Mémoire en cage, Thierry Jonquet

Publié le par Craklou

J'ai lu ce livre dans le cadre de l'hommage à Thierry Jonquet organisé par Stephie. C'est le billet de Pimprenelle qui m'avait orientée plutôt sur ce roman de l'auteur.
J'avai lu La Bête et la Belle au lycée, et en avait gardé un excellent souvenir.
Peut être un poil moins original quant à la chute de l'intrigue, Mémoire en cage ne démend pas l'immense talent de Jonquet!!






"
Qui ? Pourquoi ? Comment ? Voilà les questions que se posait le commissaire Gabelou.
Trois questions pour trois cadavres. Comment en était-on arrivé là ? La fatalité, l'injustice et la vengeance... Cynthia a beau être prisonnière de son fauteuil roulant et de son corps souffrant, elle n'est peut-être pas si débile qu'il y paraît. Sa vie est fichue alors il ne lui reste plus qu'à réussir la mort de l'ordure qui a tout gâché. Mais comment ?
"



J'avais le souvenir que Jonquet pouvait aller très loin dans le glauque...  Il faudrait que je relise la Bête et la Belle pour établir une comparaison objective, mais j'ai bien l'impression qu'avec Mémoire en cage il va encore plus loin... C'est une façon de raconter qui nécéssite qu'on ait le coeur bien accroché. Les mots, les idées, les gestes, tout est cru, dérangeant ; ça n'a beau pas être spécialement ma tasse de thé, ici on y croit, on oublie les convenances, et on dévore ce roman de la première à la dernière page...
La construction, qui alterne focalisations interne et externe rend le récit très vivant. Peu de détails d'ailleurs, rien que l'essentiel. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'à la fin on en redemande : c'est une lecture qui ne laisse pas indifférent, mais épuisante. Un roman court, donc, mais dosé pile poil comme il faut!
Très différent de ce dont j'ai l'habitude ; mais en laissant ses bonnes manières de côté quelques instants, un de mes coups de coeur de l'été...


Merci à Stephie pour sa bonne idée!!

Publié dans Polar me

Commenter cet article

pimprenelle 12/09/2009 12:12

J'ai trouvé moi aussi qu'il allait plus loin que dans la Bête et la Belle, probablement parce qu'on touche ici des sujets tabous, comme par exemple la sexualité des handicapés. Et qu'en plus cela est traité avec beaucoup de crudité...

Craklou 13/09/2009 20:54


C'est aussi ce qu'il me semblait, d'ailleurs je crois que mémoire en cage a été écrit après la bête et la belle, ceci explique peut etre cela!


Neph 09/09/2009 13:07

C'était celui-là que je voulais lire aussi, mais je ne l'ai pas trouvé dans ma ville... Il a l'air retors, comme je les aime !

Craklou 09/09/2009 13:42


C'est le mot ;-) !


Stephie 09/09/2009 08:18

Billet bien noté, merci de ta participation ;)

Craklou 09/09/2009 09:06


De rien, c'était un plaisir!


El JC 08/09/2009 20:17

Merci pour le retour sur cet ouvrage. De mon côté j'attaquerai "Le bal des débris" courant de semaine prochaine

Craklou 09/09/2009 07:32



Le titre déjà est évocateur :-)



Lilibook 08/09/2009 17:08

Moi non plus je ne suis pas déçue de ma lecture du moment avec cet auteur. Je mettrais un billet prochainement d'ailleurs. Et j'ai bien envie de poursuivre d'autres lectures de Jonquet et pourquoi pas avec mémoire en cage.

Craklou 09/09/2009 07:31


J'irai voir ça chez toi, car cela m'a donné envie également d'en découvrir d'autres!