Lolita, Vladimir Nabokov

Publié le par Craklou

Pas facile, pas facile, de parler de ce livre.
Après en avoir traduit moult bout en prépa, l'idée trottait dans ma tête de le lire en entier. Emprunté à la bibliothèque il y a quelques semaines, je me suis finalement lancée la semaine dernière. Et j'ai pu découvrir un roman particulièrement dérangeant, mais tout aussi fascinant.




Une petite parenthèse pour la couverture, qui à mon sens ne convient pas du tout au roman : la jeune fille est trop âgée pour correspondre à Lolita ; je ne parle pas de sa coupe de cheveux à cent lieues du personnage du roman...


"
 Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins. Mon péché, mon âme. Lo-lii-ta : le bout de la langue fait trois petits pas le long du palais pour taper, à trois reprises, contre les dents. Lo. Lii. Ta.
Le matin, elle était Lo, simplement Lo, avec son mètre quarante-six et son unique chaussette. Elle était Lola en pantalon. Elle était Dolly à l'école. Elle était Dolorès sur les pointillés. Mais dans mes bras, elle était toujours Lolita. "
"

D'habitude, quand la 4e de couv présente un extrait et non un résumé, j'en ajoute un à ma sauce. Je vais laisser ici les quelques lignes du dessus sans les compléter : tout le monde (ou presque) sait plus ou moins de quoi il retourne ; la construction du roman perdrait de son sens si on en donnait un résumé simplifié. 


Revenons à nos moutons. Lolita se présente comme la confession d'un malade, confession de son amour incestueux pour sa belle-fille. Nous sommes d'accord le thème est monstrueux, et le "héros" en est tout à fait conscient. Il ne cherche pas à gagner la sympathie de son public, simplement à dérouler sa vie comme elle lui apparait. Lorsque, emporté par son élan littéraire, il ajoute des questions de réthoriques, masque la vérité : il rétablit toujours la situation originale, dans la phrase suivante, ou bien entre parenthèses.
La relation entre Lolita et son beau père est détournée au yeux du lecteur, car il n'a qu'un point de vue, encore que le beau père soit bien conscient des sentiments qu'il inspire (ou non d'ailleurs) à l'enfant, et qu'il les transcrive tels quels. Toujours est il qu'on ne sait pas exactement pourquoi la jeune fille se laisse séduire, ni comment ses sentiments évoluent. Le lecteur peut avoir son idée, mais il n'en reste pas moins qu'une sorte de mystère plane sur cette relation, la rendant peut etre un peu moins sordide...
En revanche, le personnage principal est un littérateur, et, comme le récit est à la première personne, le style du roman est époustouflant. J'avais souvenirs que la traduction était vraiment corsée. Je me suis donc contentée de le lire en français pour une première fois. Rien à dire, en dehors de l'intrigue, la narration est vraiment excellente.

Je serai bien en peine de donner une impression globale de cette lecture. Je pense néanmoins qu'il s'agit d'un roman qui vaut vraiment le coup d'oeil, un chef-d'oeuvre de littérature.

Publié dans Foreign Lit' me

Commenter cet article

Imagine Severa 08/01/2012 13:55

Bonjour,
je faisais des recherches sur Lolita. Un oral d'anglais m'attend et ce texte fait partie du programme. Je ne comprenais pas l'extrait et ton commentaire m'a bien aidé.Merci!
PS: ton blog est agréable et très riche.

Imagine Severa 08/01/2012 13:38

Bonjour,
je faisais des recherches sur Lolita car un oral d'anglais m'attend et ce texte fait partie du programme. Je ne comprenais pas l'extrait et ton commentaire m'a beaucoup aidé. Merci!
PS: ton blog est très agréable et très riche.

Craklou 10/01/2012 14:11



Merci à toi !



Luna 24/04/2011 08:11


Cette oeuvre est magnifiquement bien écrite mais absolument horrible : je ne me suis jamais autant détesté à aimer lire des lignes dont je détestais le sujet...
Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur "Lolita" sur mon blog...

Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!


Craklou 30/08/2011 09:44



Je ne saurai dire mieux !



Livraison 25/06/2010 19:10


Je découvre ton blog aujourd'hui et j'ai cliqué sur "Nabokov - Lolita" parce que c'est une lecture récente pour moi... Je suis d'accord avec toi, c'est vraiment un chef-d'oeuvre de la littérature.
J'ai eu du mal à en parler, mais tu peux retrouver mon article ici : http://livraison.over-blog.com/article-lo-li-ta-lo-li-ta-52002197.html :)


Craklou 12/07/2010 11:02



J'irai faire un tour promis !



Zahlya 07/10/2009 22:41


Pour ma part, ce livre m'a laissé un souvenir de très belle écriture, mais de profond malaise quant à l'histoire...


Craklou 08/10/2009 11:10


C'est exactement mon sentiment!