Canisse, Olivier Bleys

Publié le par Craklou

Il m'arrive parfois de réfléchir avec mes pieds : ce roman-ci par exemple, je l'avais choisi lors de la dernière masse critique de Babelio essentiellement pour sa très jolie couverture. Soit j'ai eu de la chance, soit je devrais me servir plus souvent de ces deux appendices, mais en tout état de cause j'ai passé un très bon moment avec ce roman.

 

canisse.jpg

 

 

"

D'un bout à l'autre de l'univers, les vaillants gardes-pêche de l'Unité livrent une guerre sans merci aux braconniers pilleurs d'océans. Xhan était l'un des meilleurs. Mais le voici mis d'office à la retraite, et sa vie perd tout son sens. Un jour, pourtant, un inconnu lui parle d'un poisson non répertorié, d'une taille dépassant toutes les créatures connues ou même, imaginables, vivant sur une planète sauvage qui ne figure sur aucune carte : Canisse. Xhan ressent un appel mystérieux vers cet animal que personne - ou presque - n'a jamais approché. Il part aussitôt à sa recherche. Mais gare : les braconniers eux aussi sont en chasse.

"

 

Canisse est un roman assez court, et que j'ai dévoré en deux petites heures samedi matin, bien au chaud dans mon lit. Cela faisait un moment que je n'avais pas lu d'une traite comme ça !

Dès les premières pages, on est intrigué par le personnage principal, un vieux garde-pêche que l'administration veut forcer à prendre une retraite anticipée ; petit à petit, on en apprend un peu plus sur lui, sans que se dissipe un certain mystère... On en est là, à s'interroger sur quelques détails laissés au gré des pages par l'auteur, quand l'intrigue démarre : on oublie tout, et on plonge à la suite de Xhan à la poursuite de cet étrange poisson, dont un non moins étrange inconnu lui a parlé.

Arrivés sur Canisse, le mystère, au lieu de se résoudre, s'épaissit. On fait connaissance avec de nouveaux personnages. De nouvelles interrogations s'amassent ; plus on en sait, moins on comprend. 

La fin arrive vite, plus vite que prévu, et plus vite qu'on ne l'aurait voulu. Et franchement inattendue. Mais bien jouée !

 

J'ai eu parfois la sensation que la narration était un peu confuse, mais tout s'enchaîne si vite que l'on passe à autre chose ; en temps voulu, on comprend tout. Ce qui pourrait être un défaut dans un roman de sept cent pages est ici une véritable force. De cette étrange planète, le lecteur veut bientôt tout découvrir. Le suspense est le vrai moteur de ce roman dont le style très fluide et très agréable à suivre ne fait que pousser encore plus à avancer la lecture. 

J'ai trouvé l'ambiance et l'intrigue vraiment originales ; moi qui ne suis pas attirée plus que ça par les fonds marins, je m'y suis plongée avec plaisir à la suite de Xhan. 

 

Une découverte vraiment sympa ; j'en profite pour remercier Babelio et les éditions Folio SF !

Commenter cet article

Patrick 18/05/2016 14:52

Merci pour cette critique , j'ai aussi bien aimé , même si comme vous le dites , c'est parfois un peu embrouillé...
Une belle découverte quand même ... :)

soso-a-lu.over-blog.com 24/10/2010 13:45


j'ai beaucoup aimé, c'est une bonne découverte ^^


Craklou 03/11/2010 11:01



pareil pour moi !



baba 08/10/2010 22:16


Aah sympa. J'aime les livres qui se lisent vite et qui sont bons (genre "Je suis une légende"). Merci de ton partage !


Craklou 11/10/2010 10:55



De rien, j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi si tu le lis !



Giraud 06/10/2010 14:27


J'ai moi-même beaucoup apprécié ce roman ! Merci pour cette belle chronique... convergente ;-)


Craklou 07/10/2010 10:52



Je vais passer voir chez toi alors !



Céline 06/10/2010 12:05


Bouquiner sous la couette pendant deux heures le Samedi matin ... Mmmmmm, ça fait envie !
Je note ce titre !


Craklou 07/10/2010 10:52



(en fait le samedi de 12h à 14h, mais comme je venais de me lever c'était mon matin à moi :-) )