Contes, frères Grimm

Publié le par Craklou

Ma première lecture du swapôconte!! j'ai d'ailleurs hésité longtemps entre Grimm et Perrault pour savoir par lequel commencer, et puis finalement la tête de la méchante marâtre de Blanche-Neige m'a convaincue (j'ai des goûts bizarres...). Quand au Journal du Petit Poucet, je l'aime tellement que je le déguste à petite dose, mais ça devrait quand même donner quelque chose ici dans pas trop longtemps!!

Si j'ai été parfois très surprise à la lecture de ces contes oubliés, pourtant que c'est bon de retourner en enfance!

 

 

grimm.jpg

 

 

(impossible de trouver ma couverture, j'abdique, je vous en mets une autre!)

 

Je voulais faire un petit commentaire par contes, comme cela se fait beaucoup sur la blogosphère mais, d'une il y en a beaucoup, et qui se ressemblent assez, il faut le reconnaître, donc ça serait moins pertinent que pour un recueil de nouvelles, et puis en plus je suis en quelque sorte débordée aujourd'hui (une fois n'est pas coutume, j'ai une valise à faire moi mesdames et messieurs!).

 

Pour faire bref, voici un recueil de contes pour enfants qu'il fut bon de redécouvrir. La plupart des récits du livres m'étaient connus, principalement par Disney et/ou adaptation pour enfants, mais il en restait aussi un certain nombre que j'ai pu découvrir avec plaisir! 

 

A la différence (à vérifier avec une prochaine lecture) des contes de Perrault par exemple, les contes de Grimm sont très courts, très efficaces, dans le sens où ils vont droit au but. On trouve très peu de descriptions, et encore moins de parti pris : les frères Grimm font ici office de compilateurs de légendes allemandes et étrangères, sans faire apparaître de liens entre elles, sans en donner leur avis : nous voici donc en présence de récits très courts et assez objectifs. Cela m'a parfois amusée, voire ravie ; à d'autres occasions j'aurais aimé un "bah c'est bien fait, fallait pas être méchante comme ça bouh!" et autres commentaires tout aussi constructifs! Trêve de plaisanterie, ce petit côté un peu aride peut désarçonner aux premières lectures. Qu'on se rassure, ça passe vite.

 

J'ai été relativement étonnée de me rendre compte que la plupart des récits que je connaissaient avaient en fait été bien détournés par les adaptations pour enfants ; je m'explique (que ceux qui ne veulent rien connaître avant une probable lecture abandonnent le billet ici, et le reprennent au prochain paragraphe) : on cherchera en vain les douze coups de minuit dans Cendrillon, un dragon dans la Belle au bois dormant (qui d'ailleurs s'éveille au moment où son prince lui donne un baiser mais parce que la malédiction devait durer cent ans, et qu'il est arrivé pile au bon moment. Il sert pas à grand chose en fait Prince Charming), le soldat magnanime qui décide de son plein gré de laisser la vie à Blanche Neige (celle-ci doit le supplier comme une pauvre femme) etc. Je dois vivre dans un monde de Bisounours, vous me direz, mais si j'avais conscience que les enfants ne comprennent pas tout à ces morales de contes, je pensais que les adaptations en revanche étaient restées assez fidèle. Autant pour moi. (Pas que cela soit gênant pour la lecture, mais on se retrouve bête en se disant "ahah, je le connais par coeur celui-ci, il va arriver ça maintenant! ... ah non, ou pas...).

 

Quoi qu'il en soit, j'ai beaucoup apprécié cette lecture, émaillée pourtant de personnages tous plus caricaturaux les uns que les autres (les femmes, lectrices, les femmes, mais quel sort leur a été réservé!! Vous me direz que du coup les hommes sont tous crétins et manipulés à loisirs... Ils avaient déjà une certaine idée de la parité finalement ces frères Grimm...), tout comme les situations où rien d'autre n'est démêlé que le bien du mal. A ne pas tellement prendre comme des leçons de morale, sinon je reconnais que ça sonne très vintage, mais comme de courts divertissements qui nous replonge directement en enfance! Et comme ça, ça marche très bien!

 

Un grand merci encore à Lancellau qui a fait parvenir cet ouvrage dans ma boîte aux lettres!!

 

 

defi_classique.jpg

 

 

J'en profite pour passer une petite annonce : passionnée par la préface dudit recueil, si vous avez des références de critiques (pas trop compliquées quand même) ou d'essais sur les contes et leur psychologie, je suis prenneuse!! Merci d'avance!!

Publié dans Foreign Lit' me

Commenter cet article

lancellau 27/04/2010 00:03


Ravie que ce recueil t'aie plu et qu'il t'aie donné envie d'en découvrir davantage!! Un beau billet en tout cas! ;)


Craklou 27/04/2010 10:16



Merci à toi pour ce beau cadeau :-)


J'ai eu une pensée pour toi vendredi d'ailleurs car je suis allée me ruiner chez "Les Fleurs"!!



Ellcrys 17/04/2010 22:32


Je peux te conseiller Psychanalyse des contes de fée de Bruno Bettelheim, un essai très abordable et vraiment sympa, que j'ai lu lors de mes études.


Craklou 19/04/2010 10:22



Merci du conseil, je m'en vais l'emprunter à la bibliothèque!!



Séverine 15/04/2010 19:22


Belle critique !
@ bientôt


Craklou 16/04/2010 09:59



Merci!!