Expéron, Hélène Cruciani

Publié le par Craklou

De temps à autres, j'aime me sortir de mon univers Fantasy/SF/romans historiques/Polar, même si ça fait déjà un univers assez vaste.

L'un des avantages des partenariats auxquels nous avons accès est de nous permettre de découvrir des romans sur lesquels on ne se serait pas arrêtés en libraire.

Pour ce partenariat-ci par exemple, cela a vraiment été le cas, et en l'occurence c'est tant mieux !!

 

 

experon1.jpg

 

 

"

Ange est un petit garçon étrange. A dix ans, il ne sait ni lire, ni parle. Comme si l'aridité des mots l'avait poussé à se réfugier dans les bras grands ouverts de l'image.

Son arrivée en neurologie pour une ultime consultation emplit le docteur Sollow d'espoir. Et si Ange était l'atout qu'il attendait pour relancer ExpERON, cet ambitieux projet de recherche qui lui tient tant à coeur ? Très vite le garçonnet l'accapare, l'obsède. A tel point que Sollow en oublie l'autre, l'enfant que sa femme, Annabel, désire plus que tout au monde. 

Elle a pourtant trente-huit ans, l'âge où le temps presse. Que se passera-t-il si elle n'obtient pas le diplôme l'autorisant à procréer ? A cette question-là, le brillant chercheur donne une bien mauvaise réponse...

"

 

 

Entendons nous bien ; Expéron est un roman de science-fiction. Si j'ai d'abord pensé qu'il ne rentrait pas dans mon petit univers bien compartimenté, c'est parce que le résumé que j'en avais lu rapidement ne m'avait pas semblé du tout y faire référence.

Il se trouve qu'en fait si. Dans un futur relativement proche, la maternité est devenue une "chose sérieuse". Il faut désormais passer un diplôme pour obtenir le droit d'être de futurs parents. C'est donc un univers à la fois repoussant et fascinant. Au travers de plusieurs personnages aux destins contradictoires, nous sommes amenés par cette lecture à réfléchir sur les diverses problématiques que soulève l'enfantement ; et sur ce point j'ai trouvé ce roman très réussi. 

 

Pour ce qui est des trajectoires individuelles des personnages principaux, j'ai été un peu moins convaincue ; j'ai en effet trouvé souvent peu réalistes leurs réactions, surtout lorsqu'il s'agit de leurs relations les uns avec les autres.

 

Le style de la narration est en revanche très agréable à lire, très fluide et dynamique : une fois plongée dans le roman, je l'ai dévoré, très vite, impatiente que j'étais de connaître la suite des évènements. 

 

C'est donc une découverte très sympathique que j'ai faite grâce à Blog-o-Book et aux éditions Griffe d'encre que je remercie très chaleureusement!

Commenter cet article

Ellcrys 19/06/2010 19:55


Il me tente. J'aime bien la couverture en tous cas.


Craklou 20/06/2010 11:06



Oui c'est vrai que l'illustration est très sympa !