L'amour secret, Paola Calvetti

Publié le par Craklou

Il m'arrive de sortir de mes geekeries SF/Fantasy et de me consacrer à une littérature plus "fille" que j'apprécie tout autant. Mon principal problème est d'arriver à choisir de bons romans dans cette catégorie. Car si tout me plaît plus ou moins dès lors qu'on me parle de planètes ou de gobelins, en matière de romans d'amour, appelons les choses par leur nom, les choses se corsent. J'ai en effet une sainte horreur des livres guimauve-niais. Or je serai moi même bien en peine de vous en donner une définition, et la frontière est parfois mince, à mon sens entre un bon roman d'amour et un roman qui dégouline de mièvrerie. En bref, en ce qui concerne ce genre littéraire, j'aime qu'on me guide pour éviter les catastrophes ; je ne fréquente d'ailleurs guère ces rayons chez les libraires.

C'est pourquoi, quand Suzanne de  Chez les filles m'a proposé ce roman, j'ai sauté sur l'occasion après m'être renseignée rapidement sur l'auteur, "sa vie, son oeuvre". Bien m'en a pris !

 

 

amour.jpg

 

 

 

 

"

A la mort de son père, célèbre violoncelliste, Lucrezia met au jour dans les affaires du défunt une boîte remplie de lettres, toutes écrites par la même personne : une certaine Costanza. qui, des années durant et dans le plus grand secret, fut la maîtresse du musicien. Surprise de découvrir cette relation dont elle ne soupçonnait pas l'existence, Lucrezia décide de se rendre en Provence, chez Costanza, afin d'en apprendre davantage sur son père. Le temps d'un week-end, celle-ci va lui parler de l'homme qu'elle a aimé.

"

 

Cette histoire est pleine d'amour, d'amour sous plusieurs de ses formes : impossible, paternel, familial, raisonné ou non. Mais, pour déborder d'amour, ce roman n'en déborde pas pour autant de bons sentiments. Les mots sont toujours très justes, pour décrire toute la palette de sentiments par lesquels les différents personnages passent, ou sont passés ; les émotions sont décrites avec beaucoup de justesse et de retenue. Ce roman, c'est celui d'une rencontre en une jeune fille et l'ancienne maîtresse de son père, mais aussi d'une rencontre entre deux mondes très différents, entre le passé et le présent. Dans un style très fluide, et agréable à lire, l'auteur nous raconte plusieurs histoires, à plusieurs époques, qui au final, lorsqu'elles s'entrecroisent, apportent beaucoup à chacune des deux protagonistes.

Difficile de vous en dire plus sans révêler toute la substance du récit. Une histoire d'amour reste, aussi singulière soit elle, une histoire d'amour. Mais celle-ci m'a vraiment convaincue, peut être plus sur certains aspects que sur d'autres ; quoi qu'il en soit, c'est un très beau roman sur les aléas de la vie sentimentale, qu'elle soit personnelle ou familiale, que je recommande volontiers!

 

Je remercie encore vivement Chez les filles, et les éditions Presses de la Cité pour cette belle découverte !

Publié dans Foreign Lit' me

Commenter cet article

Karine:) 15/09/2010 21:15


Chez les filles me l'avait proposé, j'ai dit oui... mais ils n'ont jamais envoyé. Pas grave! Tu es très enthousiaste mais je crois que pour le moment, ce n'est pas de ça dont j'ai le goût...
peut-être quand ce sera en poche!


Craklou 16/09/2010 11:04



ZUt pour l'envoi ; s'il a autant de succès que le premier, il devrait sortir en poche assez vite !