La peau sur les os, Richard Bachman (Stephen King)

Publié le par Craklou

Je suis assez influençable. C'est comme ça que depuis toute assez petite, j'ai suivi, entre autres, la passion de mon père pour Stephen King. Enfin, pour les romans fantastiques, parce que les clowns qui dévorent les petits enfants, non seulement ça me fait pas rire, mais ça me flanque une trouille d'enfer.
Et, voilà qu'après avoir dévoré un certain nombre de chef d'oeuvre kinguesque, j'ai au détours d'une banale conversation de fêtes de fin d'années, que le roman préféré dudit auteur de mon père, non seulement je ne l'ai pas lu, mais encore je n'en avais jamais vraiment entendu parler.
Allors bon, de retour à Paris, je décide de me précipiter dans la première bibliothèque venue pour y remédier. Fait est qu'une bonne âme s'y précipita avant moi pour me l'emprunter et m'épargner le trajet, mais ceci est une autre histoire...
Deux jours et demi après, dont un voyage en train, ça aide, me voilà (presque) prête à rejoindre l'opinion de mon père!*


51jjE6DzfvL. SL500 AA240




"
Jour après jour, Billy Halleck perd du poids. Lui qui dépassait allègrement les cent douze kilos n'en fait plus que cinquante-cinq à présent. Et il continue de maigrir, aussi mystérieusement qu'inexorablement, sans que rien ne semble pouvoir empêcher l'issue fatale. De quelle maladie est-il atteint ? Un cancer ? Non, il sait d'où vient le mal... ou plutôt, la malédiction. Tout converge vers ce moment où il a percuté la vieille gitane avec sa voiture, la tuant sur le coup.
"



Voic un roman dans lequel on plonge dès la première page. Le thème déjà n'y est pas pour rien : un homme qui ingurgite ses huit mille calories par jour et pourtant ne cesse de perdre du poids, déjà, ça intrigue. Le style ensuite est, comme d'habitude chez King, vif, simple, et surtout très percutant. 
Impossible de ne pas renssentir de la compassion pour cet avocat que tout pousserait pourtant, au début du roman, à détester. Pas seulement pour la façon dont il s'est conduit, mais aussi pour ce qu'il est, riche, fat, orgueilleux, membre du Contry Club... Mais pourtant, rapidement, et c'est là que réside la magie du récit, on s'attache à cet homme franchement dépassé par la situation, qui se retrouve inexorablement seul au monde...
Les personnages secondaires sont pour certains insupportables, irrésistibles, étrangement angoissant, mais pourtant, toujours, vraiment cocasses.
Quand Halleck, convaincu qu'il ne lui reste pas d'autres solutions, part à la chasse au gitan, le récit s'accélère, et révèle une deuxième partie encore plus "sur les chapeaux de roues". Jusqu'à la fin, dont on ne peut que se délecter. pour les amateurs de Stephen King en tout cas!
En bref une découverte vraiment géniale !!


* Réflexion faite, je ne pense pas qu'il s'agisse vraiment de mon Stephen King préféré, mais je dirai qu'il figure en bonne place dans le top trois!

Commenter cet article

Jeanine Rovet 16/04/2010 22:40


Quels sont vos Richard Bachman/Stephen King préférés. Je viens de lire La peau sur le os avec d'autant plus d'intérêt que je viens de subir un by-pass gastrique et ai perdu 15 kilos en 1 mois (mais
pas en mangeant 8000 calories par jour). Maintenant, j'aimerais en lire d'autres.


Craklou 19/04/2010 10:20



Mon préféré était à l'époque "Marche ou Crève", j'ai aussi eu un gros coups de coeur pour "Running Man", "Les yeux du dragon" et "la ligne verte". Tout dépend de si vous cherchez du Fantastique,
de l'horreur, ou de l'anticipation.



Nelfe 10/03/2010 22:45


Attends pour l'instant je ne sais pas encore si je vais le lire ;)


Craklou 11/03/2010 09:10


Ah, bon, j'attends de tes nouvelles alors !


Nelfe 10/03/2010 20:39


@Craklou: J'ai vu aujourd'hui à la FNAC qu'il vient d'en sortir un nouveau... Peut être est-ce celui ci qui nous réconciliera avec l'auteur! ^^
Je vais aller voir qu'elle est l'histoire... ;)


Craklou 10/03/2010 21:43


Mais il ne s'arrêtera donc jamais :-)
Cool, je veux bien que tu me tiennes au courant de tes impréssions pré ou post lecture ! :-) 


Bambi_Slaughter 10/03/2010 19:21


C'est le premier "Richard Bachman" que j'ai lu et je l'avais adoré. C'est le genre de livre que l'on dévore !


Craklou 10/03/2010 21:43


J'avais commencé par Charlie qui est très bien aussi (mais je ne sais pas si c'était sous son pseudo ou son vrai nom...)


Nelfe 05/02/2010 11:00


Ah ben j'ai déjà lu tout ça ^^
Tant pis :)


Craklou 05/02/2010 15:51


Zut
PLus qu'à attendre qu'il en sorte d'autres qu'on aura le courage de lire :-)