La quête d'Ewilan, t.1 : D'un monde à l'autre, Pierre Bottero

Publié le par Craklou

ew1

Comme je suis une grosse bêtasse, je m'inscris à des Lectures Communes (enfin au moins une, mais ça suffit), sans vérifier le "vrai" numéro du tome : je m'explique, je me suis inscrite pour le tome 1 de la seconde trilogie, mais bon, c'est bien la seconde trilogie. Si vous avez bien suivi il y a donc une trilogie avant. Que je n'ai pas lue. Et que j'ai environ 15 jours pour lire. No Comment. (Finalement No Problem non plus ; je suis exilée en province sans personne avec qui aller écumer les bars après le boulot, je passe donc mes soirées en salle de sport histoire de m'occuper de façon constructive (écumer les bars toute seule, je n'en suis pas là) et sur les vélos et autres stepper le temps passe bien plus vite quand on lit en même temps (il y a bien eurosport en grand écran et sans le son, mais.... non merci !).

Bref !

Vous allez manger du Bottero ces prochains temps. Je dis ça, je dis rien.

 

" Si rien ne distingue Camille des autres élèves de sa classe, l’adolescente est néanmoins très différente de ses semblables. Incroyablement surdouée, ignorée par ses parents adoptifs, elle se retrouve un beau jour propulsée dans un monde parallèle aux multiples dangers. En compagnie de son ami Salim, Camille apprend qu’elle se nomme Ewilan, qu’elle appartient à l’empire de Gwendalair et qu’elle a le pouvoir de le sauver…"

 

En général, je me méfie de la littérature jeunesse, sauf  exception notable, les enfants qui arrivent à faire des trucs de ouf-malade - comme dirait une collègue - ça a plus le don de m'agacer qu'autre chose. Mais comme je suis une bêtasse, non seulement j'avais pas compté les tomes, mais j'avais pas trop fait le rapprochement de la catégorie d'âge non plus. My mistake, donc. Cela dit c'était une bonne occasion pour voir si mes sentiments envers la lecture jeunesse allaient évoluer.

 

Evidemment, les deux héros sont des pré-ados, littérature jeunesse tout ça tout ça, mais ça va, je trouve qu'ils s'en sortent bien. ya des raccourcis de caractère, ya du cliché, mais après ce premier tome, je n'avais pas pour autant envie de leur coller des baffes. Je les ai même trouvés attachants (surtout à la toute fin, mais c'est mon côté fleur bleue). Donc une petite Camille surdouée qui se trouve être l'espoir d'un monde parallèle caché, et un petit Salim qui n'a pas sa langue dans sa poche mais contrebalance la reine du calcul mental. J'ai trouvé le duo plutôt bien équilibré, bien que certains détails ne soient pas d'une originalité à couper le souffle. Mieux, je les ai trouvés crédibles, et agréables à suivre. On veut savoir ce qu'il va leur arriver. (ça tombe bien, ya plein de tomes qui suivent, mais je vous l'ai déjà dit).

 

Quant à l'intrigue, j'avoue qu'au premier abord sauver le monde moi ça m'ennuie un peu. C'est à dire que c'est cool, mais qu'on en a soupé de ce genre de scenario. Et puis finalement, ce parallèle entre deux mondes ça m'a vraiment bien plu. Pour le coup j'ai trouvé original d'ancrer l'histoire principale "chez nous" avec des échappées dans l'autre monde (même si on sent que sur les prochains tomes on risque de se retrouver plus souvent qu'à son tour dans l'autre). L'univers se dévoile au lecteur petit à petit, en même temps qu'à Camille en fait. On sent bien que l'auteur a de la ressource, et que ce qui se met en place n'est que le début. Encore une fois, j'ai vraiment eu envie d'en savoir plus à la fin de ma lecture.

 

J'ai enfin beaucoup aimé le concept du "dessin" qui permet à des sortes de magiciens de modifier le monde qui nous entoure, de l'adapter à leurs besoins etc. J'ai trouvé ça très visuel, et j'ai eu plaisir à imaginer les dessins de Camille. Je me suis revue, certes bien moins douée en matière de magie, moi-même en classe à laisser mon esprit dériver pendant des séances de lecture par la prof de français. Et cela m'a fait sourire.

 

Pour résumer donc : oui je vais continuer au moins le tome 2 (il faudrait que j'aille jusqu'au 4 si vous avez bien suivi). Oui j'ai passé un bon moment. Et oui, pourtant, il s'agissait de lecture jeunesse. Comme quoi.

 

Et puisque j'inaugure la notation pour m'aider à y voir plus clair dans mes appréciations ("c'était cool comme lecture" finalement ça veut pas dire grand chose), j'ai bien envie de lui mettre 3,5/6.

Commenter cet article

meldc 14/10/2011 09:13


tiens, j'ai lu aussi le premier tome d'une des trilogies de ce monde (le pacte des marchombres), et je n'ai pas trop accroché parce que ça reprend trop les codes de la fantasy sans s'en démarquer
(et là encore, une ado qui réussit des trucs de ouf-malade !)


Craklou 14/10/2011 09:44



Plus j'avance dans ma lecture, et en effet plus cliché ça devient (sur un groupe de 3 garçons et 3 filles et ben ... ils réussissent à nous faire 3 couples amoureux. Je suis un peu romantique
mais quand même... beurk!)



Acr0 13/10/2011 12:11


Hum, je trouve justement que la trilogie fait partie des livres jeunesse dont les enfants arrivent à faire des trucs de ouf-malade ^^ Il n'arrive pratiquemment aucune tuile à ce groupe, non ? Après
j'ai bien accroché au concept de "dessiner" mentalement. Mais pas assez pour m'emporter sur la lecture des autres trilogies ;)


Craklou 13/10/2011 12:16



C'est vrai, c'est tout beau dans le meilleur des mondes, mais ça m'a moins dérangée que pour d'autres lectures. Ender par exemple j'avais tellement envie de lui mettre des gifles que ça a gâché
ma lecture !



Luna 13/10/2011 11:01


Je dois avouer que j'ai lu la seconde trilogie sans lire la première... C'est assez intrigant, mais ça se fait ;)


Craklou 13/10/2011 11:34



tiens, j'ai pas osé moi!