Meurtres en neige, Margaret Yorke

Publié le par Craklou

Et voici la lettre Y ! Encore une fois, un roman pris au hasard sur les étagères de la bibliothèque Mouffetard. Mais contrairement aux deux autres, cette découverte-ci ne m'a pas franchement emballée...



41GF357GS8L SL500 AA240





"

Que faire dans une station de ski aussi charmante soit-elle, quand neige et vent vous empêchent de mettre le nez dehors ? Confinés dans leur hôtel, des vacanciers anglais s'inventent des occupations.

Mais celles-ci sont loin d'être innocentes... Il n'en faut pas plus pour éveiller la curiosité de Patrick Grant, venu prendre quelques jours de détente dans les Alpes autrichiennes. Et lorsque l'on repêche un corps de noyé dans la rivière, Grant est prêt à parier que la victime n'est pas tombée toute seule dans l'eau glaciale...
"


Nous voici dans une situation de huis-clos, a priori parfaite pour le déroulement de cette petite enquête. En effet, une troupe de personnages divers et variés, qui n'ont, à ce qu'il semble, aucun lien entre eux si ce n'est avoir choisi la même agence de voyage pour leurs vacances aux sports d'hiver, se retrouve coincée en haut de la station quand une tempête de neige condamne tous les accès extérieurs. Sur ce, survient un meurte ; et le professeur Grant, qui se retrouve là par hasard, ou peut être pas tout à fait, décide de mener l'enquête, secondé par une des ces anciennes élèves, qui se trouvait appartenir au groupe des voyageurs.
L'intrigue est donc, sans être originale, du moins bien tracée, et propice à ce genre d'enquête Christiesque! Les personnages de leur côté, s'ils sont peut être un peu trop nombreux pour être parfaitement situés par le lecteur, sont tous très différents, mais bien décrits par l'auteur, ce qui laisse une agréable impression de réalisme.
Sauf que. Parce qu'il y a un "sauf que". L'histoire met très très très longtemps à commencer : le meurtre déclencheur n'arrive qu'à la moitié physique du romaN; Tous les petits détails antérieurs, s'ils permettent de présenter quelque peu les personnages, sont à mon goût beaucoup trop nombreux, et pas assez intriguant. Ensuite, s'il est impossible de deviner avant la fin le pourquoi du comment de l'enquête, c'est surtout parce que les informations essentielles ne sont données que dans les deux dernières pages. Ainsi que certains éléments qui avaient manifestement vocation à faire accuser à tort quelques innocents. Etrange procédé. La fin pour terminer m'a véritablement laissée pensive. Les informations sont dévoilées au lecteur eu compte-goutte, à tel point qu'on se demande comment l'enquêteur a pu arriver à ce résultat qui semble malheureusement sorti de nulle part.

En bref une histoire sympathique si l'on n'est pas accro au suspense et aux enquêtes toutes cartésiennes de la reine du genre!!



free-challenge.jpg

Publié dans Polar me

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie L. 14/12/2009 19:18


Comme je ne suis pas (encore) accroc aux lectures policières/criminelles, je passe mon chemin...


Craklou 15/12/2009 09:30


Si tu n'es pas fan fan du genre, il vaut mieux en effet que tu en lises qui fassent plus l'unanimité!


Neph 14/12/2009 13:21


Pas la peine d'en faire un livre : quand on est coincé par la neige et le vent au ski, on sort le Banania et le Monopoly, et hop :) Non ?
Enfin, je ne suis pas convaincue... Je reste fidèle à Christie !


Craklou 14/12/2009 13:25


Suis assez d'accord (même si j'ajouterais une bonne raclette :-) )


Ys 14/12/2009 11:56


J'ai lu "Pudding mortel" avec le même enquêteur (j'avoue que j'ai été tentée par le titre !) : un policier très classique, dans la veine d'Agatha Christie effectivement, et moins ennuyeux que celui
que tu décris.


Craklou 14/12/2009 13:25


Je l'essaierai peut être à l'occasion alors !!