Polynesia, Jean-Pierre Bonnefoy

Publié le par Craklou

Au risque de passer pour une sombre cruche, je dois bien avouer que les seules connaissances que j'ai pu acquérir sur la Polynésie, je les dois à Koh-Lanta... Je reconnais volontiers que c'est un peu dommage. Intriguée plus d'une fois par cette étrange civilisation et ses îles paradisiaques, c'est donc avec entrain que je me suis lancée dans le partenariat avec Babelio pour recevoir ce roman de SF.

 

 

polynesia-.jpg

 

 

"

Il y a 2000 ans, après un tsunami, Ta'aroa, à bord d'une grande pirogue de voyage guidée par les dieux, engage son peuple dans une quête hasardeuse : découvrir une île perdue dans le plus vaste océan de la Terre. De nos jours, Alpha et son compagnon voguent sur le Pacifique avec leur voilier, le Toa Marana. Ils quittent Tahiti pour la mythique Bora Bora. Mais pour quelle raison mystérieuse font-ils soudain cap sur Apataki, un atoll isolé des Tuamotu? Au 51e siècle, les humains vivent à bord de vaisseaux stellaires qui ont essaimé dans la galaxie. AngKor, Agent communicateur, est un jour chargé de transporter des informations sur le peuple polynésien. Il fera une découverte qui pourrait bouleverser l'avenir de l'espèce humaine. Passé, présent, futur... Soumis aux maîtres du temps, Ta'aroa et AngKor, séparés par des centaines d'années-lumière, finiront-ils par se rejoindre? Alpha pourrait-elle se perdre dans une mémoire qui n'est pas la sienne?

"

 

 

Quand j'ai commencé à lire ce roman, le temps extérieur oscillait entre pluies diluviennes et canicule à peine supportable : c'est dire si dès les premières pages l'environnement paradisiaque du roman avait tout pour me faire oublier le monde réel. Et je dois reconnaître que c'est une qualité que l'on retrouve tout au long de la lecture : ce roman est tout simplement un appel au voyage de la part d'un auteur qui sait décrire les lieux de façon véritablement magique. 

La toute première partie du récit met en scène une tribu que l'on pourrait qualifier d'ancestrale, plongée dans de banales difficultés tribales. Rapidement pourtant le suspense s'installe. Puis, viennent se greffer à ces chapitres d'autres héros de notre présent, mais aussi du futur, qui tous vont se retrouver mêlés de près ou de loin au mystère qui baigne ces terres orientales. Si l'on peut parfois reprocher la complexité de la narration, pourtant les différentes histoires s'imbriquent peu à peu, et aident le lecteur à s'y retrouver dans un univers où tout finit par se mêler. La fin, assez attendue, reste pourtant cohérente avec le reste du récit, et répond à des nombreuses questions tout en en soulevant de nouvelles. D'autres tomes doivent être à l'oeuvre.

Les personnages sont bien décrits et très crédibles, certains m'ayant semblé plus sympathiques que d'autres, mais c''est le jeu du nombre...

 

Un reproche enfin : la longueur. J'ai à plusieurs reprises peiné un peu sur de longues descriptions, ou des chapitres plus lents que d'autres. Reconnaissons le, il faut avoir le courage d'affronter ces 700 et quelques pages.

 

En bref, un roman sympathique, qui ne m'a pas totalement emballée du point de vue de l'intrigue, mais m'a permis de passer d'agréables moments dans ces îles paradisiaques. A recommander pour de très longues soirées d'hiver !

 

 

Merci encore à Babelio et aux éditions Buchet Chastel !

 

 


Commenter cet article

de.w 10/09/2010 11:41


j'ai eu l'occasion de m'en rendre compte en le feuilletant!! ^^ et j'ai vu que la suite venait de sortir!!!


Craklou 10/09/2010 15:43



Je pense que je vais passer la main pour la suite ; mais si tu as l'occasion, je ne serai pas contre un petit avis !



de.w 04/09/2010 22:23


ca fait un moment que je tourne autour de ce livre quand je le vois en librairie... j"hésite à le prendre!


Craklou 10/09/2010 10:26



Si tu as beeeeaucoup de temps pour le lire :-) !



Ellcrys 15/07/2010 14:59


Voilà le premier roman d'une saga, qui me fait envie... Je trouve la couverture superbe en plus.


Craklou 03/09/2010 10:58



J'ai été un peu déçue, mais je pense qu'il peut plaire à d'autres, mais attention il faut avoir le temps car il est très très long !



SBM 14/07/2010 23:57


Plus que le nombre de pages, c'est la couverture qui m'effraie : quelle horreur !!! Mais bon, j'ai fermé les yeux et glissé ce livre dans ma valise pour le Nord de l'Europe, j'aurai au moins une
idée du soleil !


Craklou 15/07/2010 10:00



Les couleurs ne sont sans doute pas des plus heureuses, en effet !