Un employé modèle, Paul Cleave

Publié le par Craklou

Contrairement à ma  dernière lecture dont je ne me souviens plus trop quelles critiques j'en avais préalablement lues, voici maintenant une découverte à coup sûr bloguesque. En voir parler en bien à droite et à gauche m'a convaincu que je devais jeter un oeil à ce policier...

 

 

9782253134190

 

 

"

Christchurch, Nouvelle-Zélande. Joe Middleton contrôle les moindres aspects de son existence. Célibataire, aux petits soins pour sa mère, il travaille comme homme de ménage au commissariat central de la ville. Ce qui lui permet d’être au fait des enquêtes criminelles en cours. En particulier celle relative au Boucher de Christchurch, un serial killer sanguinaire accusé d’avoir tué ces dernières semaines sept femmes dans des conditions atroces. Même si les modes opératoires sont semblables, Joe sait qu’une de ces femmes n’a pas été tuée par le Boucher de Christchurch. Il en est même certain, pour la simple raison qu’il est le Boucher de Christchurch.
Contrarié par ce coup du sort, Joe décide de mener sa propre enquête, afin de démasquer lui-même le plagiaire. Et, pourquoi pas, de lui faire endosser la responsabilité des autres meurtres. Ayant accès à toutes les données de la police, il va d’abord se concentrer sur cette « septième victime » pour tenter de connaître le mobile du tueur. Il lui faudra ensuite savoir comment l’homme qu’il cherche a pu avoir connaissance de son mode opératoire dans les moindres détails, au point de leurrer les forces de l’ordre. Se mettre dans la peau du tueur, en quelque sorte : ça, il connaît !

"

 

 

Voici un roman qu'il ne m'aura pas fallu longtemps pour dévorer. Comme dans ce genre d'affaire, l'intrigue est lancée d'emblée, on accroche ou non, mais en tout cas pas de temps à perdre.

J'ai trouvé sympa que la majorité des chapitres se passent du point de vue de Joe ; s'il arrive parfois qu'alternent la narration de l'enquêteur et du criminel, j'ai trouvé ce schéma-ci plus original. Cela dit, je me serai sans doute passée de certaines descriptions un poil trop "gore" à mon goût (quelle bonne idée de s'en faire quelques chapitres avant d'aller se coucher par exemple...). J'ai pourtant été vraiment séduite par la personnalité de Joe, complètement dérangé mais amusant tout de même. Les périodes où il joue à l'attardé en public mais n'en pense pas moins en privé m'ont vraiment accrochée ; il est toujours bon de trouver un peu d'humour même dans des romans qui ne se prêtent pas forcément à la comédie.

Les quelques personnages féminins m'ont un peu moins séduite. La mère de Joe et Sally m'ont laissée un peu indifférente ; Mélissa en revanche m'a un peu hérissé le poil, cela dit c'est bien son rôle.

 

Pour ce qui est de l'intrigue, j'ai vraiment aimé l'enquête parallèle menée par Joe ainsi que sa façon de semer des cadavres derrière lui pour y arriver. J'ai un peu moins accroché à la fin "générale", bien que j'ai trouvé les deux dernières pages vraiment bien vues.

 

En bref, une lecture vraiment sympa, et un bon polar original à mon goût (âmes sensibles sauter certaines pages (surtout juste avant de rentrer chez soi dans des rues désertes tard le soir ; je dis ça, je dis rien)).

Publié dans Polar me

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cajou 04/10/2011 15:58


Hello ^^

Comme je n'ai pas été emportée comme toi par cette lecture, je me suis permis de faire un lien vers ton billet dans ma critique :)


Craklou 06/10/2011 09:58



Aucun souci, je vais aller voir tes impressions!



fée de passage 12/09/2011 10:08


Ca fait du bien de te retrouver !


Craklou 12/09/2011 13:12



:)


 



Neph 09/09/2011 11:07


J'ai moi aussi entendu parler d'une certaine scène particulièrement horrible... Exactement ce qu'il me faut !


Craklou 09/09/2011 13:35



Je pense bien oui, te connaissant !