Homeland, R.A. Salvatore

Publié le par Craklou




Après une année à découvrir les royaumes oubliés à travers le jeu de rôle Dongeon et Dragon, j'ai décidé de passer aux romans. Très honnêtement, je pensais avoire affaire à des romans pas prise de tête plus ou moins jeunesse, étant donné que la plupart des ados qui se plongent dans la Fantasy commencent par les Royaumes Oubliés ou LanceDragon... Bouh les méchants clichés! me direz-vous. Et vous aurez bien raison. Non seulement il ne s'agit absolument pas de littérature jeunesse, ni de romans "'pas prise de tête" , mais du coup j'ai adoré!!


Je n'ai pas trouvé de résumé anglais sur amazon, et mon édition, dont vous avez la couverture au dessus, présente un extrait, et non un résumé, en 4è e couverture. Je vous laisse avec la version française :
"
Drizzt est un elfe noir, un drow, né en Outreterre, un monde souterrain où abondent les créatures maléfiques et où le pouvoir s'obtient par la guerre ou le meurtre. L'honneur, l'amitié, l'amour n'y ont pas leur place. Drizzt y fait le rude apprentissage d'une vie de servitude au sein d'une société où chaque maison est dirigée par une matrone. Bien qu'il ait été élevé dans un système de valeurs totalement perverti et qu'il soit rompu à l'art du combat, Drizzt prend peu à peu conscience qu'il n'est pas comme les autres drows. Il aspire à une vie différente et refuse de devenir un assassin au service de sa maison. Mais il sait que, s'il veut survivre, il doit dissimuler et peut-être nier sa véritable nature. Jusqu'au jour où cela ne suffira plus. Et ce jour-là, Drizzt devra se battre seul contre tous.
"

Déjà, comme vous pouvez le constater, plus ou moins, je vous l'accorde, vu la (piètre) qualité de l'image, la couverture est fort jolie!  En vrai les couleurs rendent encore mieux, et rendent parfaitement l'ambiance de l'Outreterre, tout comme je me l'imaginais!!
Ensuite, comme je l'ai dit plus haut, je m'attendais à une intrigue classique de fantasy pour débutant. Et bien pas du tout! Déjà, on est dans un monde de méchants : point de gentils petits elfes, humains ou halfelin qui n'ont rien demandé à part s'ébattre dans la forêt en chantant joyeusement! Alors bon, même si le héros a le coeur plus tendre que ses compatriotes, ça change! Rien que pour ça, la lecture de ce roman vaut le coup! Et puis, les personnages et les lieux sont très bien décrits. Pour une première plongée dans les Royaumes Oubliés, je suis fan! On imagine sans peine les scènes, et les lieux décrits ; on a l'impression d'y être! L'intreigue par ailleurs est très sympa! Et change radicalement des ridicules quêtes d'un héros malgré lui, entrainé dans l'engrenage du destin pour sauver le monde! Ici, il s'agit simplement des années d'enfance et d'adolescence (appelons les comme ça, même si les critères temporels des drow sont bien différents des nôtres) d'un elfe noir, balloté au gré des intrigues menées par sa Maison. Du purement "politique", du purement individuel.... j'adore!
Le style est très sympa à lire. Encore une fois, je n'ai absolument pas les mêmes compétences pour juger d'un style anglais et d'un style français ; je me contenterai donc de vous dire que la lecture est très agréable. Il manquerait bien une pointe d'humour, si je devais tout de même oser une critique. Mais sans doute est-ce parce que je suis trop habituée à G.R.R Martin et S. Lynch... Pour les anglopghiles hésitants en tout cas, le texte n'est pas difficile à lire, le vocabulaire assez simple. Pour les autres, la maison d'édition Bragelonne, sous le label milady, réédite les romans des royaumes oubliés, en français, et en texte intégral! (En surtout en poche, il me semble, ce qui est loin d'être négligeable, vu le prix des collections reliées...).

Bref, si vous avez bien suivi, je conseille!!!

Commenter cet article

Ys 13/07/2009 18:43

Ben moi, à force de lire George Martin, je deviens exigeante et je ne sais pas si je m'attaquerai à ces Royaumes oubliés...

Craklou 15/07/2009 09:17


Mais si, il faut, et pourtant plus fan de G. Martin que moi, tu meurs...
C'est juste que sinon, tu lis plus jamais de fantasy, tellement ce qu'il écrit est, à mon sens en tout cas, inégalé.
Ce début des royaumes oubliés vaut très largement mieux que certaines "grandes" oeuvres de fantasy, type Goodkind et Cie!