The sworn sword, George R.R. Martin

Publié le par Craklou



La suite logique du Chevalier errant, et la suite de la lecture d'août du Cercle d'Atuan.


Vous l'aurez compris, il n'a pas fallu bien longtemps pour me persuader de me jeter corps et âme dans cette seconde nouvelle des préquelles au Trône de Fer!
Je n'irai pas jusqu'à dire que cette lecture valait les 4 tomes du TDF, je me suis trop attachée aux personnages habituels pour cela. Mais, retrouver les noms, les lieux, l'ambiance et l'humour de la série, c'était déjà beaucoup !!!





(Je vous mets cette image ci, par flemme je l'avoue. J'ai lu la deuxième nouvelle dans l'édition anglaise de Legends de R. Silverberg).


Le récit se passe deux ans après le Chevalier errant ; on retrouve Dunk et l'Oeuf, en route pour de nouvelles aventures. Ici, point de tournoi, mais le règlement d'une querelle entre deux seigneurs voisins du Bief.
Dunk a mûri, il est plus sûr de lui, et le personnage n'en est que plus agréable à suivre. Quant à l'Oeuf, le garnement est un mélange détonnant entre Tyrion et Arya pour les initiés, soit un concentré d'humour et d'intrépidité (ça fait bizarre, mais ça existe...).
Bref, que du bon!
J'ai encore plus accroché à l'histoire que pour la nouvelle précédente, mais je ne pourrais sans doute pas vraiment expliquer pourquoi...

Pour être honnête, et voici une remarque qui sera tout sauf constructive pour vous, le simple fait de lire du Martin nouveau, de replonger dans l'ambiance du TDF me remplit d'une grande joie. Et j'ai conscience que ces deux nouvelels auraient pu contenir à peu près n'importe quoi, qu'elles m'auraient encore fait cet effet.


Tout ça pour dire : ceux qui connaissent le TDF, allez-y, c'est chouette, et puis ça fait patienter en attendant la sortie du tome 5.
Pour les autres : voici une occasion de faire de la pub pour l'oeuvre de Fantasy qui m'a le plus plu parmi tout ce que j'ai pu lire du genre (oui, oui, j'assume, j'ai du lire le TDF peut etre trois fois plus que Tolkien -je suis sure que vous auriez été une bonne moitié à me le brandir sous le nez si je n'avais pas précisé!). C'est dont avec le même enthousiasme et la même motivation que ma prof de prépa qui nous assénait à longueur de cours "Lisez Starobinsky" que je vous clame aujourd'hui "Lisez le Trône de Fer". Je ne pense pas, et l'expérience du Cercle le confirmera sans doute, qu'il faille commencer par ces deux nouvelles en revanche. D'ailleurs, on ne commence jamais par les préquelles, dont on sait qu'elles sont toujours, ou presque, écrites en dernier!

Commenter cet article

The Bursar 02/09/2009 09:31

Mais c'est très bien Starobinsky !(oui, j'adore ces moments où l'on s'aperçoit que c'était tout pareil dans les autres prépas). Je ne connais pas du tout George R.R. Martin, ça fait partie des auteurs que je connais de nom mais que je n'ai jamais eu le temps d'ouvrir.

El JC 01/09/2009 21:30

Je partage bien évidemment ton point de vue a 100%

Craklou 02/09/2009 07:34


On est fan du TDF ou on l'est pas  !